Never Let Me Go > Critiques

Critiques de "Never Let Me Go"

  • L'émotion et le jeu des trois acteurs compensent amplement la tristesse ambiante et des scènes prévisibles. Un bonheur à suivre.
  • Très joli film adapté d'un best-seller japonais, qui se distingue par trois éléments : l'interprétation parfaite de Carey Mulligan, d'une pudeur et d'une maturité incroyables (surclassant largement Keira Knightley et laissant peu de place à Andrew Garfield) ; la justesse de ton de la réalisation qui laisse le beau rôle à la photographie (composition très recherchée et le rendu HD de certains paysages est juste sublime) ; la partition musicale très axée sur les cordes (violon + violon alto) et qui aimante la forte charge émotionnelle dégagée par ce trio de jeunes personnes aimant la vie mais déjà condamnés. Sur un thème similaire, Michael Bay avait choisi une orientation radicalement différente...
  • Bluffante réalisation de la part du clippeur Mark Romanek qui revient après neuf ans d'absence après son thriller Photo obsession (2002) et s'est attelé à l'adaptation du best-seller "Auprès de moi toujours" de Kazuo Ishiguro (dont le Time Magazine l'a désigné comme le meilleur roman de la décennie et l'a placé dans les 100 meilleurs romans modernes jamais écrits).
    Un univers où l'absence de temporalité vous déroute puisqu'il s'agit d'un film de science-fiction et d'anticipation se déroulant en Angleterre entre les années 70 et 90, vous l'aurez donc compris, il est rare d'avoir affaire à une oeuvre de S-F se déroulant dans le passé. Il est ici question de clonage humain, plus précisément d'enfants conçus dans un seul et unique but, de devenir des donneurs d'organes. Une fois qu'ils auront légués ce pourquoi ils sont sur Terre, il en sera fini d'eux. Ces derniers ayant une existence relativement courte (à peine 25 ans), ils n'ont pas le temps d'apprendre grand chose sur les choses de la vie puisqu'ils vivent reclus dans un pensionnat pendant toute leur enfance et dans une ferme au milieu de nulle part à leur majorité. Never Let Me Go (2011) est une bouffée d'air frais qui s'abat sur le cinéma en ce début d'année, à la fois sombre et pourtant empli d'humanité, ces jeunes apprennent à vivre différemment, à aimer et à profiter du court laps de temps qui leur est attribué. Un triangle amoureux brillamment interprété par un trio d'acteur anglais, la crème de la nouvelle génération, à savoir Carey Mulligan, Keira Knightley & Andrew Garfield, on ne peut y rester indifférent !
  • Curieux film avec ce côté SF réaliste. Dans le futur (pas daté) les médecins ont trouvé la solution miracle pour guérir les maladies : élever des enfants pour qu'ils deviennent des donneurs.
    Never Let Me Go nous propose de suivre 3 enfants programmés pour donner. Ambiance lourde et questionnement profonds nous accompagnent tout le long de ce film atypique. Carey Mulligan est parfait comme d'habitude et Keira Knightley énervante avec ses tiques de jeu... comme d'habitude.
  • Des enfants sont élevés dans un pensionnat. Trois d'entre eux deviennent amis. Deux filles et un garçon. L'une jette son dévolu sur lui alors que c'est avec l'autre fille que le lien semble être le plus fort. Les trois amis quittent le pensionnat. Et on comprend qu'ils sont des clones élevés pour faire des dons d'organes et pour mourir au service des autres. Triste vie. La fatalité de leur destinée les fait avancer dans la vie et ils finissent par se séparer pendant de longues années. Lorsqu'ils se retrouvent deux d'entre eux ont déjà donné et sont sur le point de finir leur courte vie.
    L'histoire est portée à l'écran sans emphase ni analyse des sentiments
    Reste l'immense Carrey Mulligan dont l'interprétation est impressionnante et dépasse Keira Knightley et Andrew Garfield au point de rendre ses deux derniers insipides pour le second et insupportable pour la première
    J'avoue avoir été très déçue car l'on m'avait présenté le film comme un excellent film
    c'est un film glauque et sans merci
    Dont le fond aurait mérité d'être davantage exploité
    trop visuel et froid pour moi

"Never Let Me Go" sur les blogs...